News

La Béarn CyclEspoir le 7 juin 2009 : les retrouvailles pyrénéennes.



PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 78


La Béarn Cycl’Espoir est la première épreuve Pyrénéenne de la saison pour la Patrouille Eco Cyclo.
Cette belle épreuve allie sport et générosité en collectant des fonds pour la recherche sur la terrible maladie de Charcot.
C’est l’occasion des retrouvailles pour les passionnés du coin qui pendant trois mois auront l’occasion de se revoir sur les nombreuses cyclosportives organisées dans le massif.
Au départ, à Laroin dans la banlieue de Pau, l’ambiance est donc très conviviale sous un ciel redevenu clair après les fortes averses de la veille qui ont découragé beaucoup de participants.
Un peu de nostalgie saisit les plus anciens du peloton lorsque le départ est donné par André Darrigade, parrain de l’épreuve pour un parcours unique de 156 km.
Des groupes se forment rapidement car les bosses se succèdent dans les verdoyants coteaux béarnais en direction de la vallée d’Ossau par les jolis villages de Bruges et de Louvie-Juzon.
Au pied du col d’Aubisque, principale difficulté du jour, le trophée Raymond Mastrotto, offert par son épouse Colette, provoque une belle bagarre entre les meilleurs et permet à tous de se souvenir de ce sympathique coureur béarnais, surnommé « le toro de Nay », vainqueur d’une étape du Tour de France à Pau en 1965.
Dans la montée du col mythique, le paysage devient de plus en plus grandiose et la vue sur le Pic de Ger, encore très enneigé, au dessus de Gourette ne laisse aucun cycliste indifférent.
La sublime descente par la corniche du Litor avant d’attaquer le col du Soulor est une invitation au respect de la nature mais malheureusement pas pour tout le monde. L’auteur de ces lignes, monté dans une voiture d’assistance suite à un ennui mécanique, eut l’occasion d’y voir deux indélicats se délester de leurs déchets…et de les rappeler à l’ordre. Heureusement, de tels comportements deviennent de plus en plus rares.
Sur le plan sportif, le col d’Aubisque permit sans surprise à Alain Joseph Vigne et Jean-Marc Goudin de se détacher et de terminer aux deux premières places.
La Patrouille Eco Cyclo remercie Jean-Jacques Téchené et toute l’équipe d’organisation pour leur accueil et les félicite pour la qualité de leur épreuve, lauréate du concours "Sport, éducation et développement durable" pour les manifestations sportives et culturelles éco-responsables en Aquitaine pour l'année 2009.

Les patrouilleurs de la Béarn Cycl’Espoir:

- Emile Arbes
- Philippe Bruant
- Pierre Gadiou
- Pierre Guerif
- Didier Garat
- Philippe Pouey
- Manu Pina

Pierre Gadiou