News

Les Ardennes Belges sous protection!



PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 127


La loi, c’est la loi et elle est la même pour tout le monde: une “ coalition ” d’organisations de défense de la nature monte au créneau pour le rappeler, dans le cadre des grosses courses cyclistes.

Leur avocat, Me Alain Lebrun, l’explique à la Royale Ligue Vélocipédique belge et au Royal Cyclisme Pesant Club Liégeois dans un courrier. Il y déplore que les icônes que sont les pros du cyclisme “ donnent un exemple déplorable en continuant à jeter des emballages, bidons et autres restes de nourriture sur les bas-côtés de la route. ” Et ceci, ajoute le conseil des associations de défense environnementale, sans qu’aucun journaliste ne réagisse. Cela heurte d’autant plus les associations de la coalition que les courses sont très médiatisées et que les géants de la route ont valeur d’exemple pour les spectateurs et téléspectateurs.

Les cyclistes doivent-ils pour autant faire la grève de la faim et de la soif, s’ils veulent éviter les poursuites au pénal? Nenni! L’idéal, estime l’avocat, serait qu’à l’avenir, “ le règlement de la course prévoie des endroits où les coureurs cyclistes puissent se délester sans violer la réglementation ”. Ainsi, quelques bras suffiraient pour ramasser les souvenirs du passage des coureurs.

Une surveillance durant les courses
En attendant, ces défenseurs de l’environnement comptent exercer une surveillance durant les courses, pour déterminer qui sont les pollueurs. Y aura-t-il des observateurs en bord de route? Probablement pas, pense Me Lebrun. Mais les retransmissions télévisées seront enregistrées et alors, celui qui aura balancé emballages ou bidon pourrait faire l’objet de poursuites.

“ Que la Wallonie soit à l’avant-plan, dans ce cas ”, espère Alain Lebrun. “ Il y a des sanctions pour les poussettes et le dopage. Qu’on fasse de même avec les déchets. ”

Sont membres de la coalition les associations suivantes: Brabant-Écologie, Groupement environnement de l’Eau d’Heure, Association pour la protection de la vallée de l’Amblève, de la Lienne et de ses affluents, Ardennes liégeoises, Grez-Doiceau - urbanisme et environnement, l’Érablière, Terre wallonne, Sauvegarde de la Vallée de la Befve, les Naturalistes de la Haute-Lesse, Rangers-Castors et’t Uilekot.

Source: Sud Presse.be
Photo:DR

- Notre commentaire:

Certes ce type de réaction "épidermique" peut ne pas être comprise par tout le monde, il y a de l'éxagération partout, y compris chez les personnes qui ne pensent qu'au bien être de leurs concitoyens.
Nous pensons toutefois que ce type d'avertissement est un signal qu'il ne faut pas prendre à la légère, les moeurs doivent évoluer, y compris dans les pelotons professionnels et ce, quelque soit le statut du champion concerné.
L'exemple est fondamental, les médias agrandissent l'image, elle devient parfois génante, faisons tous en sorte pour que les détracteurs du sport cycliste n'aient plus à intervenir de la sorte... il y a du boulot!

Patrick François