News

La Bourguignonne 2010: A Tournus, les cyclistes sont choyés!



PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 156


C’est peu de dire qu’à Tournus, les cyclistes sont choyés !

Un cadre somptueux et verdoyant au cœur du pays du Tournugeois et du Clunisois, un site d’accueil adapté : le Lycée de L’horticulture et du Paysage de Tournus, un parcours de toute beauté qui n’a vraiment rien à envier aux cyclosportives les plus courues et exigeantes et une organisation remarquablement bien huilée, menée par un Alain Pradier aux petits soins, et, cerise sur le gâteau, la présence de l’agréable et souriante Miss Bourgogne

Le lieu d’accueil permettait en effet à ceux qui venaient de loin de dormir sur place, de prendre leur petit-déjeuner gentiment offert et à tous de prendre une douche salvatrice après l’arrivée !

Le message Eco Cyclo était porté par les 5 patrouilleurs en mission. Alain Pradier, organisateur et président du comité FFC de Bourgogne, particulièrement sensible au message ECO CYCLO, appuyait la démarche en posant au départ aux côtés de la Patrouille.



Comme l’an dernier, le beau temps était de la partie, il faisait même exceptionnellement chaud, sensation renforcée par une quasi absence de vent. Cela avait une incidence sur le déroulement des opérations de ravitaillement, chacun se jetant littéralement sur les petites bouteilles d’eau en plastique, que l’on retrouvait immanquablement dans la suite du parcours sur les bas-côtés de la route ! De ce point de vue, l’instauration de zones de délestage officielles après chacun des points de ravitaillement pourrait être une solution convenable, à défaut de pouvoir miser sur le civisme éco-citoyen de chacun !

Car côté papiers et emballages, c’était plutôt remarquable de propreté, surtout en comparaison de certaines épreuves bien connues de haute montagne !

Pour le côté sportif, chacun à son niveau tentait d’en découdre avec la succession de côtes et de cols (on se souviendra du col des Chèvres !), appréciant particulièrement les plages de récupération plus roulantes et les zones d’ombre procurées par les nombreux passages en sous bois !

Sur le grand parcours, le sociétaire de la Pédale Semuroise David de VECCHI récidivait après sa victoire à la Bernard Thévenet en mai, tandis que sur le petit parcours, Frédéric TALPIN du Creusot Cyclisme s’imposait logiquement.

- Les Patrouilleurs de la Bourguignonne.

- Patricia Berthelier.
- André Perez.
- Laurent Lespagnol.
- Didier Liger.
- Jean Yves Royer.

Laurent Lespagnol