News

La Bisou s'affirme comme une épreuve de standing et confirme son engagement éco responsable!



PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 192


La 9ème édition de LA BISOU s’est déroulée le 3 avril 2011 avec, comme chaque année depuis sa création, un nouveau record de participation, 1 001 coureurs inscrits.
Dès 6 heures, les premiers bénévoles sont en action pour préparer l’arrivée de tous : coureurs, bénévoles, partenaires… Le café est offert à ceux qui le souhaitent. L’expérience aidant, chacun est en poste et sait tout mettre en œuvre pour remplir sa mission du jour.
Le soleil est au rendez-vous et le sourire affiché sur le visage des bénévoles se transmet sur celui des coureurs. A 9 heures précises, Christophe ORIOL, la Patrouille ECO CYCLO et les maillots distinctifs sont en tête du peloton dans l’attente du départ de LA BISOU.
L’ensemble des moyens de sécurité (signaleurs, motos, gendarmerie…) sont aussi en place. La course est neutralisée sur les 5 premiers kilomètres et l’ensemble du peloton s’arrêtera même derrière un passage à niveau qui avait décidé de se baisser juste avant la tête du peloton.



La course devant allait très vite se décanter avec 9 hommes qui prennent la poudre d’escampette avant Revonnas. Sur les 9 échappés, ils sont 7 du club organisateur (BOURG EN BRESSE AIN CYCLISME) et l’on comprend tout de suite que ça va être compliqué pour les 2 autres malgré leurs énormes qualités , Denis COURTHALIAC , 2 fois vainqueur de LA BISOU et Jérémy LABY, très bon grimpeur.
La suite nous donnera raison car personne ne reverra ce groupe malgré l’incroyable détermination de Nicolas OUGIER qui restera seul en chasse-patates durant de longs kilomètres. Devant, cela va se jouer à la pédale et le nombre fait la force car le groupe explose après le ravitaillement de SAINT MARTIN DU MONT, où aucune bouteille n’a été distribuée aux coureurs pour le respect de la Charte ECO CYCLO) et 3 bressans se retrouvent propulsés en tête. Ils seront inquiétés jusqu’au bout par un Denis COURTHALIAC encore impressionnant sur les lignes droites ramenant à l’arrivée avec le vent dans le dos et qui sera fortement déçu une fois la ligne franchie.
Pas de sprint à l’arrivée, la victoire est attribuée à Pierre CHEVALIER, déjà vainqueur en 2009. 6 coureurs ayant réussi à rester dans cette échappée matinale terminent aux 6 premières places et un peloton de 40 coureurs arrive avec 7 minutes de retard. Avant eux, c’est le coureur de l’équipe suisse BOS BIKES TEAM José MORIM qui s’impose sur LA PETITE BISOU devant un Patrice HALGAND de gala.



Comme la pasta-party qui va ravir les coureurs, l’action sécurité composée du pole sécurité, de JE PORTE UN CASQUE et des donneurs de sang fait le plein avec 65 enfants de 6 à 11 ans qui vont recevoir des informations théoriques comme pratiques relatives à la sécurité en selle.
Ils repartiront tous avec un casque ou un gilet réfléchissant.

Les classements publiés, la remise des nombreux prix effectuée, les partenaires, les bénévoles et les coureurs repartent avec le sentiment que tout s’est bien passé. Les organisateurs sont fiers de leur « BISOU » qui semble confirmer qu’elle est en train de passer d’une épreuve connue à une épreuve reconnue, la BISOU devrait en effet intégrer le Trophée Label d'Or FFC en 2012! !