News

La Lozerienne 2011: Cyclo de terroir et de pleine nature



PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 198


La Lozérienne est l'archétype même de la cyclosportive de terroir, conviviale et familiale, offrant à ses participants bien plus qu'une simple épreuve sportive. C'est un peu l'originalité du concept des épreuves du Cyclo Tour Rotor, développé par Ludovic Valentin au travers de LVO Organisation.
L'organisation est rodée (7ème édition) et fait face chaque année avec brio à une augmentation régulière de la participation : presque 500 cyclosportifs cette année, se pressaient du côté de La Canourgue, la "Petite Venise de Lozère", au coeur du Gévaudan, pour prendre part à l'un des 2 circuits chronométrés proposés.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que la manifestation soit une fois encore une réussite : un temps splendide, une température estivale, des bénévoles accueillants et motivés, une sécurité parfaitement assurée avec nombre de motos ouvreuses et des signaleurs à chaque intersection, des ravitaillements copieux et un repas local revigorant - une merveille que cet aligot !

Le parcours de toute beauté mais sans répit empruntait, outre la vallée du Lot où se niche La Canourgue, les contreforts escarpés de l'Aubrac, et le col de Trébatut succédant à d'incessants toboggans casse-pattes, puis se dirigeait vers les Gorges du Tarn après une vertigineuse descente sur Sainte-Enimie...



Là, le cirque de Saint-Chély-du-Tarn, puis pas moins de 15 km de paysages splendides s'offraient aux yeux des cyclistes, certains n'ayant qu'une envie : faire un brin de trempette dans l'eau claire du Tarn...
Avant l'arrivée, il fallait encore remonter par la côte des Vignes, pas moins de 7 km à 8% de moyenne et retrouver d'autres toboggans achevant les organismes les plus entraînés, comme cette côte à La Tieule, courte mais raide.
La dernière longue descente permettait à certains de friser les 80 km/h avant d'en finir sur la place de la Salle Polyvalente de La Canourgue, où le stand des rafraîchissements était pris d'assaut !



Que ce soit sur le petit ou le grand parcours, c'était un réel plaisir de rouler sur des routes propres et dotées d'un revêtement de qualité, et le plus souvent désertes : un paradis pour les cyclistes, en somme.

Sur le grand parcours de 135 km, le local Damien Albaret, licencié à Martigues, s'imposait comme l'an dernier, devançant Pierre Almeida d'Ambert et Philippe Colevret du Team Jollywear, tandis que sur le petit parcours de 90 km servant de support au Championnat Régional de la Police, le policier Thomas Peyroton réglait à l'arrivée Nicolas Chapel (Lunel) et devançait Nicolas Jeanjean d'1 mn.

La Patrouille Eco Cyclo, représentée sur les 2 circuits, a permis de sensibiliser, par sa présence, l'ensemble du peloton, tout en constatant néanmoins quelques emballages ou tubes de gel démontrant par là que rien n'est jamais acquis, et que le respect de l'environnement est un combat à mener en permanence auprès des pratiquants.



- Les Patrouilleurs de la Lozerienne 2011:

- Anne Pauline SANTER
- Jean Luc LERUSTE
- Thierry SAINT LEGER
- Bernard BARTHOLOME
- Laurent LESPAGNOL
- Laurent GRISEL
- Patrick FRANCOIS

- Images de la Lozerienne 2011 (merci à Cyclo Géo):
http://www.velo-concept.com/?pg=galerie&cat=Lozerienne_2011&lang=

Laurent Lespagnol