News

la Béarn Cycl' Espoir à Oloron Sainte Marie: Convivialité et générosité pyrénéenne.

Départ de la BCE 2012 en présence de Marcel Queheille et madame Raymond Mastrotto


PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 270

Sous un soleil généreux, la BCE a battu son record de participation avec près de 500 concurrents parmi lesquels on notait la présence de la sympathique championne Marion Clignet.

Les nouveaux parcours très sauvages visitaient les trois vallées du Haut Béarn et ont été très appréciés. Un passage en vallée d’Ossau permettait d’apercevoir l’Ossau (2885 mètres), sommet emblématique du Béarn, avant l’ascension du col de Marie Blanque par son versant le plus facile et la descente en vallée d’Aspe.

La vision du sommet du col jonché de détritus et du pied du col jonché de journaux au lendemain du passage des dix mille cyclistes de la Quebrantahuesos et avant le passage des « nettoyeurs » interpela les consciences et fut l’objet de bien des discussions à l’arrivée (voir le compte-rendu de cette épreuve).

Le ravitaillement de Sarrance au pied du col d’Ichère avait revêtu les couleurs Eco Cyclo, histoire de rappeler chacun à ses devoirs dans cette vallée d’Aspe, refuge des derniers ours béarnais et symbole de la défense de l’environnement dans les Pyrénées depuis la construction du tunnel du Somport

L’ascension du col d’Ichère, courte mais rude, menait ensuite dans la vallée de Barétous et à Arette au pied du col du Soudet, le gros morceau de la journée avec ses pentes à plus de dix pour cent sur plusieurs kilomètres. Heureusement, les efforts étaient récompensés au sommet par les paysages exceptionnels du lapiaz de la Pierre Saint-Martin.

Après une courte descente, la montée vers la station de ski de fond d’Issarbe offrait des vues admirables sur la pyramide calcaire du pic d’Anie -sommet mythique de la montagne basque - avant le retour dans la plaine.
La Patrouille Eco Cyclo n'a pas eu à intervenir mais a malheureusement constaté la présence de quelques tubes sur le sol dans le col d'Ichère, c'est encore trop ...

Anne-Pauline Santer et Claire Jaunet ont fait honneur au maillot vert Eco Cyclo en montant sur les deux premières marches du podium féminin.
Podium Féminin avec Anne Pauline et Claire

Sans surprise, Loïc Herbreteau fut le premier à franchir la ligne d’arrivée, grâce à ses talents de descendeur, devant Mathieu Dumont et Jean-Marc Goudin deux habitués des podiums pyrénéens.

Après une excellente paella, la remise des prix se déroula dans une ambiance très conviviale sous l’œil malicieux du petit basque Marcel Queheille, toujours coiffé de son béret rouge, qui reste dans la mémoire des connaisseurs comme un des meilleurs grimpeurs des années cinquante.

On rappellera enfin que la BCE est une épreuve à but humanitaire qui permet de collecter des fonds pour aider le financement de la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique plus connue sous le nom de maladie de Charcot.

Merci à Jean-Jacques Techené et à sa sympathique équipe de bénévoles pour leur accueil très convivial et la qualité de l’organisation de la Béarn Cycl’espoir

Pierre Gadiou


- Les patrouilleurs de la Béarn Cycl’espoir 2012

Daniel Cacqueret

Pierre Gadiou

Pierre Guerif

Claire Jaunet

Anne Pauline Santer